Saturday, June 1, 2013

Obsédé de SG !

Vous savez peut-être que j'ai l'honneur d'être le prof virtuel de guitare rock sur le site iMusic School : j'ai à ce jour tourné 1500 vidéos qui correspondent à 70 titres décortiqués dans les moindres détails, toutes époques et toutes vagues confondues (de Link Wray aux Foo Fighters en passant par Pink Floyd !). Eh bien le mode de fonctionnement du site vient de changer radicalement : à partir d'aujourd'hui, l'inscription vous donne accès à tout le site ! Auparavant, une inscription de 19 euros par mois vous permettait de voir toutes les vidéos d'un prof, désormais pour le même prix vous pouvez voir les miennes, celles de Maxime Le Forestier, de Manu Galvin, de Michael Jones, et même prendre un cours d'harmonica avec Charlie McCoy en parallèle ! à l'occasion du lancement de cette nouvelle formule, le site a fait peau neuve et ils m'ont demandé une nouvelle photo, que voici donc, signée de l'objectif magistral de Stella K :

http://www.imusic-school.com/instruments/apprendre-la-guitare-electrique.php

Alors calmez-vous pour commencer, il ne s'agit pas encore d'une nouvelle guitare. Cette SG n'est pas à moi, je me suis gentiment servi dans le stock de Guitare Village pour la séance photo. Alors pourquoi la SG ? J'ai découvert le rock avec AC/DC, et pour moi cette guitare symbolise encore à l'heure actuelle tout ce qui m'excite dans cette musique. Pourtant, je n'ai pas de SG dans ma collection... Et ce n'est pas faute d'avoir essayé ! J'ai commencé il y a huit ans avec un SG Faded qui est vite devenue une Standard Cherry, qui a été ma principale pendant un an et demi avant d'être remplacée par mon Esquire Custom Shop. J'ai aussi eu une Special des années 70 qui sonnait comme une merde, une deuxième Standard que j'aimais bien mais dont je ne me servais pas, et une Epiphone Elitist SG qui sonnait terrible. Mon problème avec la SG a toujours été la tenue d'accord douteuse et la finesse : le tout petit corps allié au manche extra long me pose des problèmes de justesse quand j'y vais comme un ours, il n'en faut pas beaucoup pour tordre légèrement le manche et se retrouver très faux.
La seule qui me convenait presque parfaitement était une Junior de 62 refinie en blanc, que vous pouvez voir dans la vidéo de mes jams avec Ron Thal (ici), celle-là sonnait et restait à peu près accordée mais elle était fausse à mort sur les premières cases et je n'ai pas eu les moyens de la garder. Cela dit, je retrouve tout ce que j'aimais dans cette guitare avec ma Collings 290 DCS, jusqu'à la blancheur façon baleine, mais en beaucoup plus juste et avec un corps un poil plus épais.
Voilà donc pourquoi je n'ai pas de SG, même si le modèle de la photo satisfait à la fois mon instinct de fan de rock (c'est la même qu'Angus Young) et de geek de la guitare (c'est un modèle de 68 avec le Vibrola). ça me reprendra sans doute...

1 comment: