Monday, July 7, 2014

Obsédé de Jack White - part 1

Ok, l'obsession ne date pas d'hier : j'avais déjà fait un article sur les guitares de son groupe The Raconteurs en 2012 (l'article est là), mais avec le merveilleux album Lazaretto ça ne s'est pas arrangé. J'ai eu la chance de voir la première des deux dates de White à l'Olympia pour cette nouvelle tournée, et je n'ai aucun doute sur le fait que c'est le meilleur concert que je verrai cette année. En grande partie improvisé, avec une excellente sélection de morceaux de tous ses projets, et un groupe furieux derrière...
Mais vous vous en doutez, j'avais aussi les yeux rivés sur le matos et... je n'ai rien vu. Comme tout bon magicien, White cache ses astuces, et le matos clairement identifiable sur scène est bien rare. Pour ne rien faciliter, il ne donne pas d'interviews... Deux pages internet peuvent nous éclairer, mais elles sont déjà vieillottes : cette interview avec Guitar Player en 2010 et cette compilation de photos de ses pedalboards. Mais il y a une source moins évidente qui peut donner quelques indices à condition que l'on fouille un peu : il s'agit des photos des concerts de White, prises par son équipe et mises en ligne quelques heures après chaque show.
Commençons par le plus simple : les pédales. La compilation de photos présente une photo du pedalboard de la tournée solo précédente, et à priori peu de choses ont changé.
Voici l'ancienne photo :
et un gros plan sur les pédales qu'on aperçoit sur une photo live
:
Au fond, on retrouve bien la Whammy, puis la Big Muff (la plus grosse avec les trois boutons), un POG 2 (avec les sliders + le bouton blanc), et c'est là que le mystère commence... Le switch à gauche appartient peut-être à la MXR Micro Amp qui se trouve sur tous ses boards quel que soit le projet. Et avant sur l'alim il y avait une Woolly Mammoth ZVEX, mais le bouton qui dépasse tout à droite n'est pas celui d'une ZVEX... Si l'un d'entre vous arrive à l'identifier je suis tout ouïe. Quant aux deux dernières pédales visibles en entier, il y a une noire à deux boutons et une verte sans aucun bouton. Pour la verte, je parierai très cher qu'il s'agit de la Bumble Buzz, la fuzz qu'il a conçue et sortie sur son label Third Man : http://jackwhiteiii.com/third-man-records-bumble-buzz-guitar-pedal/ . La pédale noire en revanche est clairement une pédale de série puisqu'on voit le petit autocollant "ne pas jeter à la poubelle" qui orne les pédales neuves, non ? à vous de me dire ce que ça vous inspire...
Côté guitare ensuite, il y a les évidentes, à savoir la Gretsch qu'il avait dans les Raconteurs, la Gibson L-1 de 1915 en acoustique et l'archtop Kay des années 50 en open de La pour Seven Nation Army. Mais la véritable star du show et celle qu'il n'avait pas avant de se lancer en solo, c'est la Telecaster bleue. Et là, impossible de savoir quoi que ce soit : certains forums parlent d'un modèle de 68, mais ça n'est pas basé sur grand chose d'autre que la présence d'un Bigsby... Que sait-on ? Elle a un armrest métallique façon star de la country, un Bigsby, un humbucker en position manche avec plots apparents façon TV Jones et tout l'accastillage est blanc. Les mécaniques ressemblent à des Sperzel à blocage. On pourrait penser qu'il s'agit d'une création du Custom Shop Fender, mais cette photo dit le contraire :

(oui il fallait la trouver celle-là...) Même sur les guitares de stars (surtout !), le Custom Shop appose toujours son petit aigle à l'arrière de la tête. Là ça ressemble beaucoup plus au numéro de série d'une Fender. On voit clairement qu'il y a deux lignes superposées, ce qui limite énormément les possibilités puisque beaucoup de leurs modèles ont soit le numéro de série (pour les mexicaines standard) soit le Made In USA (pour les américaines standard) à l'avant de la tête. Les seules à avoir deux lignes superposées sont les mexicaines Classic Player et les American Special. Peut-être que le logo à l'avant peut nous donner un indice ? Il s'agit du gros logo noir des années 60, qui a laissé croire à certains "experts" qu'elle était de 68. Vous savez quoi ? C'est exactement ce logo que Fender a choisi pour l'American Special !!! L'étau se resserre donc de manière très claire : il s'agit bien d'une Fender Telecaster American Special, modifiée copieusement ! On ne saura pas jusqu'où est allée la modification (peut-être même que le corps vient d'une autre guitare, allez savoir...), mais on avance !
ça fait beaucoup pour une séance, alors on réserve les amplis pour la prochaine, d'ici là menez l'enquête de votre côté et on se retrouve dans une semaine pour confronter les résultats...

22 comments:

  1. Fan de Jack dans toutes ses variantes, j'ai été aussi au concert de l'Olympia le 30 juin. Et GROSSE DECEPTION : un son pourri comme jamais... seules la batterie et la basse sonnaient... donc pour moi, A contrario de Julien, le pire concert de l'année jusqu'a maintenant...
    En tout cas, merci Julien pour cette analyse du matos, notamment sur la Tv avec accastillage blanc.... JE VEUX LA MÊME !!! ;-)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Marrant à quel point nos perceptions diffèrent... Rassurant même ! :)

      Delete
    2. Effectivement, le live est là pour donner des émotions... plus ou moins. Il faut noter quand même que sur le FB de jack, beaucoup de personnes ont constaté les mêmes problèmes de son...

      Delete
  2. Je partage la mm obsession pour Jack White et je me souviens avoir cherché des infos sur sa tele : rien de vintage selon le gars ayant parlé au beau frère du tech guitare de Jack White ...
    Impossible de retrouver la discussion (tdpri, thegearpage, ...?) mais je me souviens bien avoir lu que c'était une American Standard récente, ce qui correspond bien à l'idée originelle de Jack White de jouer sur des guitares "relativement" cheapo (airline en plastique).
    J'ai beau adorer le concept de jouer sur des guitares de pauvres, le matériel n'est pas important ... il faut avouer que sa Gretsch Triple Jet (la bleue et la copper) est la plus magnifique de toutes les guitares du monde!
    Bien évidemment ces infos sont fiables à 110%

    ReplyDelete
    Replies
    1. Le matériel n'est pas important et en même temps du beau matos c'est toujours inspirant... L'éternel débat ! D'ailleurs si le matériel n'était vraiment pas important Jack White jouerait sur Cort et pas sur Airline ;)

      Delete
  3. Petite remarque sur le matos "cheapo": la Gretsch Triple Jet est une "fausse" Gretsch faite par une luthier, donc je ne pense pas qu'elle ait couté 3 queues de cerises ^^

    ReplyDelete
    Replies
    1. Même la vraie Gretsch n'est pas gratos d'ailleurs...

      Delete
    2. En plus il en a deux! J'te raconte pas la douloureuse ;)

      Delete
    3. Julien: il n'y a pas de "vraie" Gretsch Triple Jet ^^

      Delete
    4. Ouais Ok une vraie Duo Jet à laquelle on aurait rajouté un micro quoi :p

      Delete
  4. Sinon sur la photo du haut, la pédale la plus en bas à gauche du pedalboard est une EHX Freeze.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oui, vu les sons utilisés, c'est plus probablement une Bass Balls. Au temps pour moi.

      Delete
    2. Le mystère se dissipe peu à peu ;)

      Delete
  5. Reste cette pédale noire à droite de la Bumble Buzz, elle m'énerve!

    Les potards m'ont fait penser à du MXR, mais rien de noir avec 2 potards et un liseret clair chez eux.
    L'épaisseur de la pédale m'a rappelé certaines MojoHand, mais que dalle.
    En petite pédale noire avec 2 boutons, il y a bien l'EHX Pocket Metal Muff, mais l'aspect et les potards ne correspondent pas vraiment...

    Personne n'a d'idée ?

    ReplyDelete
    Replies
    1. Tu résumes très bien toutes les possibilités écartées... Dur :p

      Delete
  6. JW utilise la bassball d'ehx, la pedale noire avec deux boutons c'est la Demeter tremulator je crois.
    Sinon il y'a aussi la dunlop rotovibe, et un compresseur boss. :)

    ReplyDelete
    Replies
    1. ça ressemble à la Demeter effectivement mais les boutons ne sont pas les mêmes... Changés peut être ?

      Delete
    2. http://www.demeteramps.com/index.php?route=product/product&path=59&product_id=53

      Delete
  7. Ah oui, c'est clairement ça, merci Lyckseph!
    Julien, il semblerait que les boutons changent d'une série à l'autre.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Alors mystère résolu ! Enfin un des mystères...

      Delete